La GMMQ salue le dialogue entre la direction, les professeurs et les représentants des étudiants du Conservatoire

30.04.2012 - La Guilde des musiciens et musiciennes du Québec (GMMQ) a récemment indiqué publiquement qu'elle s'inquiétait de l'impact de la position du gouvernement à l'égard de l'augmentation des frais de scolarité, particulièrement sur les étudiants en musique. Il a en effet été démontré qu'une large majorité de musiciens qui tentent de vivre de leur art se retrouve en situation socioéconomique précaire au sortir de leurs études.

Depuis le 22 mars, un conflit opposait la direction du Conservatoire de musique de Montréal et les étudiants sur la question de la hausse des frais de scolarité et sur l'annulation de la session pour les étudiants grévistes. À cet égard, la GMMQ se rejouit de la reprise des pourparlers entre l'Association des élèves du Conservatoire de musique de Montréal (AÉCMM) et la direction de l'institution. Cette réouverture des négociations a permis de mettre sur pied un comité conjoint chargé d'étudier la question de l'accessibilité aux études du Conservatoire et d'établir un protocole de retour en classe.

"Cette heureuse initiative démontre que le dialogue et l'ouverture réciproques peuvent dénouer même les conflits les plus difficiles. Nous espérons qu'un tel exemple inspirera le gouvernement à ouvrir la voie à un dialogue constructif, soit par la médiation ou la négociation, avec les représentants des associations étudiantes et dénouer la crise actuelle", déclare Luc Fortin, président de la GMMQ.

 

Note : Un communiqué gouvernemental daté du 30 avril mentionne : "Une entente signée le samedi 28 avril entre la direction du Conservatoire de musique et d'art dramatique du Québec, la section locale du syndicat des professeurs et l'Association des élèves (AÉCMM) met fin à la grève au Conservatoire de musique de Montréal. Le Conservatoire est la première institution à s'entendre avec ses élèves pour un retour en classe ce matin."