Guilde des musiciens et des musiciennes du Québec
Montréal / 514.842.2866

VICE-PRESIDENCE MONTREAL: RÉSULTAT DU VOTE

06 juin 2021

Montréal, le 6 juin 2021 - Du 12 mai au 6 juin, les membres de la GMMQ étaient invités à voter électroniquement pour élire le ou la vice-président(e) MTL de la GMMQ.

Avec un taux de participation de 34%, et avec 61% des voix, Geneviève Plante est élue vice-présidente Montréal de la GMMQ. Félicitations !

Geneviève Plante continuera son travail au sein de notre organisation où elle est administratrice depuis 15 ans, et Vice-Présidente Montréal depuis 12 ans. Elle est notamment très active sur plusieurs comités, dont le comité communications.

Un grand bravo à l’autre candidat, Nicolas Cousineau, pour son investissement dans la campagne.

La GMMQ souhaite souligner le très bon taux de participation de ses membres à cette élection, supérieur aux taux enregistrés dans le passé. Les deux candidats ont mené une campagne stimulante et ont su impliquer les membres dans cet évènement de la vie démocratique de leur association. Bravo à tous !

Geneviève Plante viendra compléter le reste du conseil d’administration, renouvelé le 22 avril dernier, lors de l'assemblée de mise en candidature.

Avec 1 candidature pour chacun des postes suivants, le président Luc Fortin, le vice-président Québec Jacques Bourget et le secrétaire-trésorier Eric Lefebvre ont été réélus par acclamation. Une confiance renouvelée qui va permettre de continuer le travail amorcé sur plusieurs dossiers de grande envergure ces derniers mois.

Avec 9 postes d’administrateurs et 9 candidats, le CA a été élu par acclamation également. Il comporte 2 nouveaux visages : Élisa Boudreau et Daniel Tardif (Québec). Ils viennent se joindre à l’équipe en cours : Muhammad Abdul Al-Khabyyr, Line Deneault, Jean-Fernand Girard, Maxime Lalanne, Vincent Séguin, Claude Soucy (Québec) et Annie Vanasse (Québec). Bravo aux nouveaux entrants et aux réélus !

La GMMQ remercie chaleureusement l’administrateur Roberto Murray, qui laisse son siège après 5 mandats au service de la GMMQ (15 ans), et Nicolas Cousineau, candidat sortant, avec 4 mandats à son actif (12 ans). Nous leur témoignons notre plus grande reconnaissance pour leur investissement personnel dans notre association, toujours au service des musiciens et musiciennes du Québec. Un grand merci.

Le nouveau CA entrera en activité le 21 juin prochain !

CA 2018-2021: De gauche à droite: Muhammad Abdul Al-Khabyyr, Jacques Bourget, Roberto Murray, Eric Lefebvre, Luc Fortin, Line Deneault, Geneviève Plante, Marc Fortier (conseiller spécial), Nicolas Cousineau, Claude Soucy et Vincent Seguin. (absents sur la photo: Annie Vanasse, Jean Fernand Girard et Maxime Lalanne)

Crédit photo: Amélie Fortin

Photo du nouveau CA 2021- 2024 à venir !


 

Geneviève Plante


Crédit photo: Amélie Fortin

UN MANDAT POUR LA RELANCE ET L’AMÉLIORATION DE NOTRE MÉTIER

Chers(ères) membres,

Du 12 mai au 6 juin, vous exercerez votre droit de vote et choisirez la personne occupant la vice-présidence (région de Montréal) de la Guilde des musiciens et musiciennes du Québec. J’annonce avec plaisir que je brigue un 5e mandat à ce poste, en vue de siéger au conseil de direction et au conseil d’administration de 2021 à 2024. Nous parvenons à une étape majeure pour la viabilité et l’avancement du métier de musicien, touché de plein fouet par la crise sanitaire. En effet, la pandémie a multiplié les difficultés des musiciens et amplifié leur précarité et leur manque de protection sociale. Les choses doivent évoluer, les conditions socioéconomiques sont à améliorer et les modèles de financement à repenser. Notre association aura besoin d’un leadership fort et visionnaire. Je serai fière d’aider à relever ces grands défis.

Dossiers au cœur de mes préoccupations :

- Plan de relance (après-COVID);

- Santé psychologique des artistes;

- Condition féminine et diversité;

- Révision des lois sur le statut de l’artiste;

- Lobbyisme pour un filet social durable chez les pigistes et travailleurs autonomes et pour l’encadrement des géants du Web.

Forte de mon expérience, de mes connaissances et de mon attachement profond pour le milieu culturel, je souhaite m’engager auprès de vous avec énergie, enthousiasme et dynamisme et militer pour un écosystème musical viable, inclusif et respectueux de l’humain. C’est pourquoi je sollicite votre confiance à nouveau pour la vice-présidence de la GMMQ.

Je m’implique avec passion au sein du CA depuis 15 ans. Précisément, j’ai obtenu un mandat de 3 ans à titre d’administratrice, suivi de 4 mandats (12 ans) de vice-présidente (Montréal). Grâce au cumul de mes activités professionnelles de musicienne, enseignante, entrepreneure et gestionnaire dans le milieu artistique, j’ai acquis une excellente connaissance du milieu, de ses besoins et de ses défis. 

Ces 15 dernières années, j’ai eu à cœur de défendre les intérêts artistiques, sociaux, moraux et économiques des musiciens de la province. J’ai eu l’opportunité de participer à plusieurs dossiers. Le président m’a confié le mandat, ces deux dernières années, de représenter le conseil de direction lors de l’élaboration des stratégies de communication de la GMMQ, en plus de contribuer à l’élaboration et à la rédaction du Cyberbulletin et de L’entracte en étroite collaboration avec la directrice des communications.  Nous avons assisté avec grande fierté à la hausse appréciable des statistiques reliées aux différentes plateformes numériques. Par ailleurs, on m’a confié la coordination, de pair avec le comité établi, du 1er Gala des musiciens (hélas reporté vu la pandémie). Récemment, on m’a délégué les dossiers de condition féminine et de diversité, qui m’intéressent vivement. Enfin je participe, avec le président et le secrétaire-trésorier, aux rencontres de suivi politique de la Fédération nationale des communications et de la culture (FNCC-CSN). Cet important lobby regroupe 8 associations du milieu des arts et de la culture et représente près de 26  000 artistes, travailleuses et travailleurs québécois.

 

Geneviève a commencé la trompette à l’âge de 12 ans auprès de Jean Boucher. Diplômée du Conservatoire de musique de Rimouski en 2002, sous la tutelle de Trent Sanheim, elle obtient en 2004, auprès de Jean-Louis Chatel, sa maîtrise en interprétation de l’Université McGill. Elle s’est perfectionnée avec plusieurs professeurs réputés : Paul Merkelo (Canada), Guy Touvron et Jacques Mauger (France), Jim Ross et Vincent Penzarella (USA). Geneviève a élargi sa formation à HEC Montréal (D.E.S.S. gestion d’organismes culturels).

Elle a mérité diverses bourses provenant du Fonds Pierre-Harvey, de la Fondation Beaulieu-Langis, de la Fondation TELUS, du Conseil des arts et des lettres du Québec et du Conseil des arts du Canada.

Geneviève a joué entre autres avec l’Orchestre symphonique de Montréal, le Theatre of Early Music et l’Orchestre symphonique de l’Estuaire. Elle a joué dans divers projets dont Stone, l’hommage à Luc Plamondon (Francofolies et FEQ 2018), et le Pageant de canotgraphie, mis en scène par Robert Lepage. On a pu l’entendre aux 29e et 30e éditions du Festival international de Jazz de Montréal avec la formation Bob & Bill. En 2010, elle s’est produite à l’Exposition universelle de Shanghai (Chine), au pavillon canadien.

On peut l’entendre sur les bandes sonores de sept spectacles du Cirque du Soleil : Chemins invisibles (2011 et 2013), Amaluna, Kurios, Joyà, Allavita! et Toruk. Parmi ses enregistrements, notons : Ce que je te donne ne disparaît pas (Stéphanie Boulay), À la découverte de la trompette! (Ateliers Mage), Crime Report (Bob & Bill), Hype-moi (Patrick Pleau) et la trame sonore du film Nos voisins Dhantsu.

Aujourd’hui, Geneviève se produit et enseigne la trompette en privé. Inspirée par ses valeurs entrepreneuriales, elle maintient depuis 2014 le blogue culinaire Vert Couleur Persil.

 

réalisation : SYCLONE