Budgets fédéral et provincial 2012

04.04.2012 - Le 28 mars, le gouvernement fédéral a annoncé des compressions de plus de 5 millards de dollars à son budget 2012. Malgré une grande mobilisation du milieu culturel et syndical québécois, la société Radio-Canada voit son budget actuel de 1,1 milliard $ amputé de 115 millions $ d'ici trois ans. La Guilde des musiciens et musiciennes du Québec (GMMQ) déplore vivement cette décision qui va notamment obliger Espace musique à réduire son budget de production musicale, ainsi qu'à diminuer de moitié les créneaux de diffusion régionale sur ses ondes. En savoir plus sur les coupures à Radio-Canada.

Téléfilm et l'Office national du film font aussi l'objet de coupes substantielles, ce qui pourrait malheureusement affecter les montants alloués à la musique dans les productions cinématographiques. Heureusement, le financement du Conseil des arts du Canada est maintenu; une bonne nouvelle pour les artistes, créateurs et organismes artistiques subvventionnés. Le budget du ministère du Patrimoine canadien subit par contre une ponction de 46,2 millions et il règne une grande incertitude quant aux effets de cette diminution. Il est à craindre que certains programmes comme le Fonds de la Musique du Canada en subissent les conséquences. Pour en savoir plus, vous pouvez lire l'analyse de la Conférence canadienne des arts.

Du côté provincial, les nouvelles sont bonnes pour le Conseil des arts et des lettres du Québec (CALQ) et la Société de développement des entreprises culturelles (SODEC). Le CALQ voit son budget augmenté de 4,4 M$ en 2012-2013 et l'augmentation cumulative consentie atteindra près de 16,2 M$ pour les cinq prochaines années. Du côté de la SODEC, on se réjouit de nouveaux investissements dans le virage numérique et la bonification de crédits d'impôt. Au cours des cinq prochaines années, des sommes de 20 millions de dollars seront octroyées pour la mise en oeuvre d'une stratégie numérique pour le secteur culturel.