La GMMQ adhère à l'Agenda 21 de la culture

15.12.2011 - Le conseil d'administration de la Guilde des musiciens et musiciennes du Québec (GMMQ) a décidé d'adhérer à la Charte d'engagement de l'Agenda 21 de la culture du Québec qui a pour objectif de donner l'impulsion à une vision renouvelée du développement de la culture.

Dévoilé le 5 décembre dernier, l'Agenda 21 de la culture est le résultat d'un processus de consultation entamé à l’automne 2010 par le ministère de la Culture, des Communications et de la Condition féminine (MCCCFQ). Son contenu est constitué d’une mise en contexte, d’une introduction, de trois principes, de 21 objectifs et d’une charte d’engagement qui vise à stimuler l’adhésion de tous les secteurs de la société. L’ensemble constitue le cadre à partir duquel pourront être mises en œuvre des actions qui permettront de renforcer les liens entre la culture et les dimensions sociale, économique et environnementale du développement durable.

Rappel de la démarche

Un Agenda 21 peut s'appliquer à tout aspect du développement. Deux Agendas 21 de la culture ont été élaborés à ce jour. Ils sont fondés sur les principes énoncés dans la Déclaration universelle de l'UNESCO sur la diversité culturelle (2001).

Le premier a été adopté en 2004 à l'occasion du Forum universel des cultures de Barcelone. Cette démarche a été lancée par Cités et Gouvernements Locaux Unis (CGLU), une association qui regroupe plus de 1000 villes de 95 pays, y compris Montréal et Québec.

Le second a été adopté en 2007 par les 27 États membres de l'Union européenne.
Les adhérents affirment leur engagement à créer des outils concrets pour l'épanouissement à long terme de la culture, et à reconnaître son rôle dans le développement de tous les secteurs de la société.

L'Agenda 21 de la culture pour le Québec s'inscrit dans la foulée de ces deux premiers Agendas de la culture.

Pour plus d'informations ou pour adhérer à la Charte d'engagement, consulter le site Internet de l'Agenda 21 de la culture