En réaction au référendum, l'AFM ordonne un audit

28 avril 2014 – Le président américain de l’AFM, M. Ray Hair, a envoyé le 16 avril dernier au président de la Guilde des musiciens et musiciennes du Québec, Luc Fortin, une lettre en anglais ordonnant à la Guilde de se soumettre à un audit et annonçant que trois personnes du bureau de l’AFM à New-York, ainsi que le Vice-président canadien Alan Willaert, viendront à Montréal du 28 avril au 2 mai.

Cela fait suite à la récente annonce des dates du référendum sur la désaffiliation de l’American Federation of Musicians (AFM) et de la recommandation du Conseil d’administration de la Guilde à ses membres de voter en faveur de la désaffiliation.

Le Conseil d’administration de la Guilde a réagi en dénonçant l’audit imposé par l’AFM et en demandant que cet audit soit supervisé par des vérificateurs indépendants afin d’assurer aux yeux de ses membres la crédibilité et la neutralité du processus. Cette demande a été refusée par l’AFM.

« La Guilde a déjà ouvert ses livres comptables à l’AFM en 2010, 2012 et 2013 et lui a transmis ses états financiers vérifiés par la firme comptable Raymond Chabot Grant Thornton. Ordonner un nouvel audit, alors que nous entamons le processus démocratique demandé par nos membres, est une véritable tentative d’intimidation de l’AFM », déclare Luc Fortin.

L’ordre de l’AFM mentionne également que les recherches porteront, non seulement sur les livres comptables depuis 2011, mais aussi sur les procès-verbaux des conseils d'administration et des assemblées générales des membres de la Guilde, les cyberbulletin (infolettres) envoyés aux membres, les règlements généraux de la Guilde, etc.

La présente administration de la Guilde a mis en place des processus de suivi et de gestion financière très efficaces qui ont permis d’améliorer considérablement la santé financière de la Guilde, qui était au plus mal en 2006.

Retrouvez toutes les informations relatives au référendum sur la désaffiliation de l'AFM sur le site web referendum-guilde.com