Lettre ouverte de la GMMQ aux 5 principaux partis politiques

Montréal, le 23 août 2012 - Lettre ouverte aux cinq principaux partis politiques

Bonjour à vous,

Depuis le déclenchement des élections, les arts et la culture n'ont pas occupé toute la place qui leur revenait dans les débats et les engagements des différents partis politiques. La Guilde des musiciens et musiciennes du Québec (GMMQ), qui représente plus de 3 300 musiciens professionnels, demande à chacun des principaux partis de préciser ses engagements dans le domaine des arts et de la culture en répondant clairement à nos questions qui traitent des enjeux suivants :

1. Votre parti s'engage-t-il à s'assurer que le financement octroyé par le Ministère de la culture, des communications et de la condition féminine (MCCCF) ainsi que par les autres ministères et sociétés d'état, notamment la Société de développement des entreprises culturelles (SODEC) et le Conseil des arts et des lettres du Québec (CALQ), garantissent des conditions adéquates de rémunération aux artistes en exigeant que tous les producteurs et autres intervenants respectent l'esprit de la Loi sur le statut de l'artiste et qu'ils soient en règle avec les associations d'artistes reconnues en vertu de la loi ?

2. Votre parti s'engage-t-il à augmenter le financement du CALQ et de la SODEC ?

3. Votre parti s'engage-t-il à augmenter les investissements dans l'aide aux tournées locales et internationales de spectacles créés au Québec ?

4. Votre parti s'engage-t-il à bonifier le financement des programmes de formation continue pour les musiciens, autant dans les grands centres que les régions ?

Quatre questions qui permettront d'avoir une meilleure idée de vos engagements à l'endroit de ceux qui contribuent quotidiennement à définir l'identité québécoise mais vivent trop souvent dans des conditions socioéconomiques difficiles.

Luc Fortin
Président de la GMMQ 

Veuillez noter que les réponses seront ensuite diffusées auprès de nos membres et des médias.