Interprètes et musiciens applaudissent le résultat du vote sur la copie privée

Toronto – La FAM Canada, le volet canadien de l’American Federation of Musicians, et ACTRA applaudissent vivement l’approbation par le Parlement d’une motion préconisant la prorogation du droit sur la copie privée aux enregistreurs numériques de musique. Seuls les conservateurs ont refusé de soutenir les artistes, alors que les députés libéraux, du Bloc Québécois et du NPD se sont unis pour appuyer la motion présentée par la députée du Bloc Carole Lavallée.

« Bien que nous soyons enchantés que les députés se soient ralliés derrière les artistes, il est extrêmement décevant de voir que notre gouvernement, et particulièrement notre ministre du patrimoine, ne l’a pas fait », a dit Stephen Waddell, directeur général national de l’ACTRA.

La motion de Mme Lavallée ainsi qu’un projet de loi d'initiative parlementaire du député du NPD Charlie Angus ont mené la question de la copie privée sous les feux de la rampe.

« Nous espérons que ce débat à Ottawa aidera les Canadiens à comprendre ce droit en voyant clairement les enjeux », a dit Ferne Downey, présidente nationale de l’ACTRA. « Contrairement au discours creux des conservateurs, ce droit n’est pas une taxe. Il représente une importante source de revenus pour des milliers de musiciens qui pour la plupart ont peine à joindre les deux bouts afin de continuer à produire la musique que les Canadiens aiment entendre. »

Le droit sur la copie privée a mis plus de 180 millions de dollars dans les poches de plus de 97 000 compositeurs, musiciens et autres détenteurs de droits. Mais comme de moins en moins de gens font usage d’audio cassettes et de DC vierges, la source de cet argent pour les artistes sera bientôt tarie. Sans cette modification majeure apportée au droit sur la copie privée, bon nombre d’artistes du disque ne pourront plus poursuivre leur carrière.

« En dernière analyse, le prolongement du droit sur la copie privée apporte un équilibre essentiel à nos lois désuètes sur le droit d’auteur. Les Canadiens pourront écouter de la musique quand et comment ils le veulent et les artistes seront payés pour leur travail », a dit Bill Skolnik, le vice-président canadien de la FAM.

« Cette nouvelle est très encourageante pour les musiciens à la veille de la cérémonie des JUNOS qui aura lieu à St. John's ce week-end, célébrant la grande quantité de talent et de créativité des Canadiens », a ajouté Mme Downey.

L’ACTRA (Alliance of Canadian Cinema, Television and Radio Artists) est l’organisme national qui regroupe plus de 21 000 interprètes professionnels travaillant dans le domaine de l’enregistrement de langue anglaise au Canada, la base même de la communauté d’interprètes professionnels du Canada saluée unanimement par le public et les critiques.

La FAM Canada est un bureau complémentaire bien qu’indépendant de l’American Federation of Musicians, United States and Canada, et occupe une position unique pour traiter des questions canadiennes concernant ses membres canadiens. La FAM Canada est le plus important organisme professionnel du genre à la disposition des musiciens canadiens et représente plus de 17 000 musiciens professionnels au Canada.

- 30-

Pour plus de renseignements : Carol Taverner, responsable des relations publiques, 416 644-1519, ctaverner@actra.ca, tél. portable : 416 768-3336